Hervé Sabattier en Poésie, Inspiration, Poetry HR Corporate Consultant - HR Interim Director • Maurel & Prom 16/11/2016 · 1 min de lectura · +800

A Genoux


A Genoux














Tu ne sais plus quoi dire, tu ne sais plus quoi faire

Tu ne vois plus la route et tu n’as plus le choix

Tu roules, tu voles, tu ressens, tu te mets par terre

Tu t’agenouilles, à genoux, tu n’es plus à l’endroit


Tu te traines à genoux

A genoux


Tous ces gens de pierre grise qui te tournent autour

Dans leurs habits factices liquoreux et sucrés

Tu ne peux pas attendre, tu ne peux hésiter

Tu dois chercher encore et retrouver l’amour


Tu roules, tu voles, tu ressens, tu t’agenouilles

Tu te traines à genoux

A genoux


Le soleil te rappelle des ciels tout en béton

Tu croyais bien voler mais en ouvrant les yeux

Tu vois les mensonges d’hier, les trahisons,

Les promesses en retour et l’amour au milieu


Tu roules, tu voles, tu ressens, tu t’agenouilles

Tu te traines à genoux

A genoux


Au crépuscule ton amour vient dans ta chambre

Il t’entortille, te tisse dans son métier d’ambre

Et tu l’écoutes et tu lui chuchotes à l’oreille:

« J’aime ton amour à la douceur sans pareil,


Je roule, je vole, je ressens

Jusqu’à m’agenouiller »




Hervé Sabattier - May 2016