Hervé Sabattier en Poésie, Inspiration, Poetry Mentor - HR/OD Consultant - Leadership Coach • Mentalor 3/7/2016 · 1 min de lectura · +400

Le Peuple Libre


Le Peuple Libre










Eh ! Mère loup ! Il n’est pas à toi

Ce petit blotti dans ta gueule

Bien sûr que si il est à moi

Et j’égorgerais chaque veule

Qui oserait dire le contraire

Et prétendrait me le soustraire


Eh ! Les loups ! Ce n’est pas à vous

Les toundras où la neige est reine

Les steppes et les immenses plaines

Les rennes et les caribous

Et les forêts pour vous cacher

Et d’où vous voulez nous narguer


Si, c’est à nous, c’est notre vie

Notre patrie et notre esprit

C’est notre place sur la terre

Et la nature est notre mère

Nous ne sommes pas impressionnés

Par vos paroles empoisonnées


Car nous sommes le peuple libre

Nous ne tuons pas pour le plaisir

Mais pour garder notre équilibre

Et comme le ciel étoilé

Nous regardons la terre souffrir

Dans la lueur de nos yeux sacrés


Le fiel qui sort de votre bouche

Nous dégoute. Vous traitez vos chiens

Plus décemment que vos prochains

Vous mentez sans que ça vous touche

Vous tuez pour des raisons abstraites

Et des excuses sans queue ni tête


Vous vous entretuez dans des guerres

Et des massacres au sens absurde

Vous continuez, l’oreille sourde

A faire pleurer la terre entière

Vous ne pouvez imaginer

A quel point vous faites pitié


Nous, nous sommes le peuple libre

Nous ne tuons pas pour le plaisir

Mais pour garder notre équilibre

Et comme le ciel étoilé

Nous regardons la terre souffrir

Dans la lueur de nos yeux sacrés 



Hervé Sabattier - July 2016



Pascal Derrien 3/8/2016 · #7

La poesie est un exercice difficile mais quand c'est ecrit comme cela c'est plutot impressionnant :-), je serais bien incapable d'ecrire en francais :-)

0
Hervé Sabattier 5/7/2016 · #6

#5 Merci Morgane. Vous êtes très gentille et votre compliment me touche. Mais, n'avez vous pas aimé "Les Rues de Timisoara"? C'est un poème que j'ai écrit pour une amie qui souffre d'une grave maladie.

0
Morgane Ferragut 4/7/2016 · #5

Très beau texte @Hervé Sabattier comme à chaque fois! Merci

0
Hervé Sabattier 3/7/2016 · #4

#1 So, in English, the recurring verse would be: We, we are the free people, We do not kill for pleasure But to keep our balance, And as the starry skies, We look at the earth suffer In the light of our sacred eyes

0
Hervé Sabattier 3/7/2016 · #3

#1 This is what the wolves tell us.

0
Hervé Sabattier 3/7/2016 · #2

#1 Hi Pamela. Thank you. Yes, the Google translation is correct (I would just say "And as the starry sky" instead of "And as the night sky") and the true spirit is there.

+1 +1
Pamela 🐝 Williams 3/7/2016 · #1

@Hervé Sabattier, this is how Google translated your recurring verse. Don't know how exact it is but even so I found it so poignant. Thank you! so beautiful, so relevant.

We , we are the free people
We do not kill for fun
But to keep our balance
And as the night sky
We look at the earth suffer
In the light of our sacred eyes

+1 +1