Hervé Sabattier en Poésie, Inspiration, Poetry HR Corporate Consultant - HR Interim Director • Maurel & Prom 8/11/2016 · 1 min de lectura · +400

Un Million


Un Million














Même si je devais un million de fois,

Un million de plus, faire un million de choix,

Ouvrir toutes les portes d’un million d’entrées

Jusqu’à l’éternité,


Si je devais encore vivre un million de vies,

Un million d’années, pour un million d’envies,

Monter un million de marches qui s’élèvent

Dans la tour de mes rêves,


Même un million d’années, même si l’escalier

Avait un million de coudes et de paliers

Et d’un million de guerres un million de traces

Imprimées dans l’espace,


Verser un million de larmes et de sourires,

Exhaler un million de souffles et de soupirs

Dire un million de noms, ne pas me contenter

D’une seule réalité,


Oser un million de routes et de peurs,

Voir un million d’étoiles, un million de lueurs,

Des millions d’années bercées de solitude

Et dans l’incertitude,


Et je pourrais prononcer un million de mots,

Un million de vrai et un million de faux,

Un million de mensonges et un million de chants

Suspendus dans le temps.


Mais s’il n’y avait plus qu’une seule vérité,

Une seule lumière, une seule pensée,

Une sensible et singulière idée de grâce

Qui jamais ne s’efface,


Alors je suivrais sans relâche ce magnétique point,

Ce guide solitaire et cette flamme au loin,

Ce souvenir unique comme l’heureux présage

Hanté de ton visage.


Et pour la première fois

Je n’aimerai que toi


Que je sois pauvre fou, ou complet innocent,

Que je sois un génie, ou débile ignorant,

Que je conquiers le monde en compagnie des rois,

Que je le gagne au jeu, qu’il file entre mes doigts,

Que je sois fantassin, un million de fois tué

Ou nommé pour juger, enfin ressuscité,

Vêtu comme un pèlerin ou gibier de potence

J’ai une foi unique, une seule croyance:


Pour des millions de fois

Je n’aimerai que toi




Hervé Sabattier - May 2016